Sextinction ? Sexualité, fin et suite.

« Riens du tout » – avril 2020

Vous n’avez pas pu rater l’information. Si vous n’avez pas lu l’étude de The Atlantic en décembre 2018 (Julian, 2018), vous aviez peut-être déjà découvert le problème par Le Monde (Bouanchaud, 2018) ou Libération (Girard, 2018) en juin de la même année. Au mieux, vous avez pris connaissance de travaux de recherche sur le même sujet, comme ceux de Jean Twenge, Ryne Sherman et Brooke Wells (2017). La terrible nouvelle en tout cas s’impose : les adolescents commencent leur vie sexuelle plus tard et les jeunes adultes ont une sexualité moins dense que celle de leurs aînés. De là à conclure, comme Quentin Girard (2018), qu’« on [ne] baise plus », il n’y a qu’un pas qui pourrait nous plonger dans un grand désarroi, comme chercheurs et comme citoyens.

Cliquez ici pour lire la suite.

Pour faire référence à cet article : Xavier Bernier, Olivier Lazzarotti et Jacques Lévy, « Coron’habiter. », EspacesTemps.net [En ligne], Riens du tout, 2020 | Mis en ligne le 1 mai 2020, consulté le 01.05.2020. URL : https://www.espacestemps.net/articles/sextinction/ ; DOI : 10.26151/espacestemps.net-v99e-hq10